Emeline Detilleux

Née le 8 novembre 1999

Championnat de Belgique : 1ère XCO / XCC (2024-2023) Belgique

Emeline, passion tricolore

L’image est rare. Mais pour elle, c’est devenu un rendez-vous qu’elle ne louperait pour rien au monde. Sur cette ligne d’arrivée d’Houffalize, ville ou fut organisée une étape du circuit international jusqu’en 2012, un large sourire barre son visage au moment de brandir son vélo sur la ligne. Pour la première, et dernière fois de la saison, Emeline portait les couleurs officielles de l’équipe Decathlon Ford. Le soir même, ledit maillot retrouvera sa place dans le placard jusqu’à l’an prochain. Depuis 2021, Emeline Detilleux est la patronne du VTT belge et ne boude pas son plaisir de renouveler chaque année son paletot noir jaune rouge. Originaire de Cerfontaine, non loin de la ville de Chimay et à quelques kilomètres de la frontière française, Emeline a embarqué dans le bateau Decathlon Ford dès le début de l’aventure au début de l’année 2022. Avec l’envie de continuer sa progression après quelques années sous les couleurs d’une belle structure wallonne à destination de la jeunesse de la région, Emeline donne son accord à Samuel Roces pour évoluer sur la scène internationale. A 23 ans, elle découvre un nouvel univers, un nouveau matériel, la rugosité du très haut niveau. Mais de cette saison de découverte, elle n’en tire que le positif dans un seul but : progresser dans la hiérarchie internationale. Après un hiver studieux, elle signe un début d’année canon : 5 victoires UCI dont deux épreuves hors classe. Avec Savilia Blunk et Greta Seiwald, un groupe se forme. Uni. Solidaire. Et les résultats suivent avec notamment un premier top vingt pour Emeline lors de l’étape de la Coupe du Monde de Val di Sole en juin. Même si sa fin de saison est perturbée par une blessure au poignet, Emeline sait que son histoire débute à peine. En 2024, elle portera nos couleurs pour la troisième saison consécutive. Et avec des rêves plein la tête.

Emeline Detilleux : « L’arrivée de nouvelles filles a été bénéfique pour tout le monde »

« En 2021, j’évoluais dans une équipe de développement. Cette structure m’avait beaucoup apporté mais je sentais que j’étais au bout de ce système et j’avais envie d’évoluer. J’ai rencontré Sam lors du Roc d’Azur, il m’a présenté le projet de l’équipe. Il parait d’une feuille blanche. Je connaissais un peu Joshua et après avoir également discuté avec Stéphane, j’ai décidé de m’engager. Ma première année en élites a été celle de l’apprentissage, de la découverte. Je devais aussi me familiariser avec un nouveau vélo, un nouvel environnement. En fin de saison dernière, j’avais la certitude que je pouvais faire mieux. J’ai changé d’entraîneur au cours de l’hiver et dès le premier stage avec l’équipe, j’ai été heureuse de voir arriver de nouvelles filles dans l’effectif. Il y a eu une super émulation entre nous et ça ne changera pas. Je suis heureuse de ma saison où j’ai pu signer mon premier top vingt en Coupe du Monde, remporter six courses UCI et bien sûr, conserver mes titres nationaux. Une blessure au poignet est venue perturber ma fin de saison. Et j’ai déjà hâte de retrouver tout le monde. Et de continuer notre histoire commune. »